Le cabinet de curiosités, vitrine de notre époque


Les cabinets de curiosités ont une action fondamentale : nous apprendre des choses sur notre époque.

Voilà sans doute pourquoi ils connaissent un fort attrait et pourquoi nous cherchons tous à en composer un : ils nous reconnectent avec notre histoire et nous mettent en quête de nous même, de notre époque. 

Le cabinet de curiosités nous fournit toute une vie de souvenirs étrangers ou que nous avons oubliés. Il nous permet de nous poser un instant, de contempler notre monde, de réfléchir.
De faire vagabonder notre esprit... En quelques instants, il modifie notre regard, remodèle l’archéologie de notre mémoire. 

Au 18e siècle, seuls quelques explorateurs avaient la chance de parcourir le monde et de pourvoir ramener des squelettes d'animaux inconnus, des spécimens incroyables voire des crânes humains... Ils étaient peu nombreux à pouvoir exposer les richesses du monde et à pouvoir rassembler la biologie constitutive de nos espèces vivantes. Aujourd'hui, nous avons tous ce pouvoir entre nos mains ; nous sommes tous à même de mieux nous comprendre, d'appréhender le monde et de le penser. De penser notre évolution.

Ajoutons à cela que, depuis la révolution industrielle, nous créons tous les jours notre inconnu. Notre évolution ne dépend plus de notre biologie mais de ce que nous construisons. Nous sommes dans la matérialité de l'évolution. Ce sont les technologies que nous créons, nos nouvelles façons de consommer, la façon dont nous réinventons qui crée les curiosités de notre époque. Qui vont façonner notre avenir. Nous créons la rareté de notre époque. Nos spécimens pour les générations futures.

En cela, le cabinet de curiosités ne doit plus être ce que la nature crée mais ce que l'Homme crée. Nous sommes les créateurs de nos curiosités. Des animaux clonés, des ordinateurs, du plastique correspondent plus à notre réalité... Toute la "faune" numérique que nous avons créée et dont nous sommes les témoins et les usagers. En cela, le cabinet de curiosités a aussi un rôle environnemental.

Les cabinets de curiosités du 21e siècle ne doit donc pas copier sans réflexion les cabinets du 18e siècle. Il doit s'inscrire dans sa continuité et être innovant. Proposer une réflexion. 

Maison Valière croit aussi que l'entreprise, qui s'inscrit profondément dans son époque et oeuvre à son évolution, mérite son cabinet de curiosités. Le cabinet de curiosités doit être comme sa vitrine. Il constitue son ADN, sa réalité. Il est son reflet, sa contemplation. Il est le regard de l'entrepreneur, du créateur sur son époque et sur ce qu'il souhaite transmettre. Mieux qu'un site Internet... il est la matérialité de son regard sur lui même et sur le monde. 

 

 

Virginie Valière